S. Lucienne Savard

Retour à la page En souvenir

                                 « Heureux qui trouve en Dieu son refuge »  (Ps 33, 9)


Sœur Lucienne Savard vient de nous quitter de manière subite et inattendue; du Seigneur, elle avait fait sûrement son refuge.  Ce choix fut donc une force qui l’a sans doute aidée à Lui demeurer fidèle et à porter le quotidien généreusement.

Petite femme au grand courage, c’est ainsi que nous pouvons la décrire.  Dans un corps fragile, elle a su toutefois développer une force de caractère remarquable.  Atteinte d’une grave maladie, dès le début de sa vie religieuse, sœur Lucienne est demeurée fidèle à la tâche, défiant la fatigue, voir même les inconvénients inhérents à des soins prolongés, puisant toujours son courage dans sa foi en Dieu.  « Je croyais en Dieu et maintenant que je souffre, je ne crois plus qu’en Dieu ». Cet énoncé de G. Thibon, nous aide à bien comprendre sa confiance inébranlable en son Dieu tout au long de sa vie d’offrande et de service.

Soulignons chez notre sœur, le soin, la perfection et la patience qu’elle déployait comme couturière.  Ces habiletés nous laissent présager une âme appliquée aux plus petits détails.  Il lui en a fallu de la précision, de la minutie pour défaire et refaire!  Grâce à ses généreuses dispositions, elle était prête à recevoir son Créateur.

« Quand une vie donnée à Dieu se termine, c’est une porte qui s’ouvre et la rencontre avec l’Amour ne peut être que merveilleuse. » (Cardinal C. Journet).  C’est ainsi que la porte s’ouvre pour toi, sœur Lucienne.  Avance!  Ta route cahoteuse est devenue chemin de gloire !  Puisse ton courage nous enseigner la générosité !

SS. Antoniennes de Marie
Le 26 avril 2017


© 2009 Solution Globale Informatique