S. Laure-Marie Bouchard

Retour vers la page En souvenir


    « Devant Toi, Père, c’est merveilleux d’être si pauvre, puisqu’on est tant aimé.»  (Jacques Leclerc)


Il y a parmi nos sœurs aînées, beaucoup de mystiques qui s’ignorent ou qui se sont ignorées.  La brève citation décrit en peu de mots, la vague de fond qui a bercé et façonné la personnalité de sœur Laure-Marie Bouchard.  Sa disponibilité intérieure et son cœur de pauvre ont permis au Seigneur d’habiter son âme humble et aimante.

Une longue et belle vie silencieuse que la sienne!  Simplicité et solidité d’une âme persévérante, au caractère déterminé, toujours digne et facile d’approche.  Femme discrète, effacée, elle semblait vouloir nous faire oublier ses talents.  Voilà le souvenir que nous laisse cette aimable compagne.

Sœur Laure-Marie, riche des talents d’une famille d’artistes de Charlevoix, avait hérité de celui de la sculpture.  « La beauté que nous créons autour de nous est le reflet de notre beauté et dignité » a écrit André Fossion.  Les nombreuses œuvres d’art sorties de ses doigts agiles en sont la preuve évidente.  Elle-même s’est laissée « sculpter » par le Seigneur et dans ses créations, elle imitait son Créateur.

La vieillesse, ce cycle de l’existence, fut un véritable défi pour sœur Laure-Marie et elle l’a relevé résolument, souvent même avec humour.  Changer d’endroit au fur et à mesure de ses forces et se sentir continuellement dépendante des autres, lui demandaient du renoncement.  Sa grande foi cependant, sa ténacité dans la prière, lui donnaient force et courage.

Merci sœur Laure-Marie pour ce testament spirituel!  Obtiens pour nous du Seigneur, cette grâce de nous laisser « sculpter » selon le modèle qu’Il a choisi pour chacune de nous.

Les Sœurs Antoniennes de Marie
Le 24 décembre 2015


© 2009 Solution Globale Informatique