S. Noëlla Girard

   < Retour à la page En Souvenir

  

                     « Le Seigneur te couronne d’amour et de tendresse. »  (Ps 103, 4)  

« La bonté que nous créons autour de nous est le reflet et l’expression de notre propre bonté ».  Cette pensée d’André Fossion nous rapproche de notre chère soeur Noëlla Girard qui vient de nous quitter.

La tendresse et la compassion faisaient partie de son être.  Infirmière des plus compétentes et dévouées, toutes les sœurs ont bénéficié de ses soins attentionnés. Chacune peut affirmer avec chaleur, combien soeur Noëlla sut conjuguer sollicitude et cordialité au cours de toutes ses années de service.  Son grand respect des malades était visible, elle fut de cette race qui inspire confiance en manifestant ce penchant évident pour les blessés de la vie.  Une femme au grand coeur, telle soeur Noëlla se montrait envers toutes et chacune, allant même au-delà des désirs exprimés et ainsi, elle n’a cessé de traduire dans sa vie ce que dit l’Écriture : « La loi est faite pour la personne et non la personne pour la loi ».

Avec le temps, la maladie s’installe peu à peu et finalement, ce fut l’infirmerie et elle dut à son tour se laisser entourer et soigner par un personnel très dévoué et prévenant. Mais ce ne fut pas sans une lutte continuelle.  Comment vivre sans travailler auprès des malades? Face à l’appel du Seigneur à aller plus loin, elle s’est inclinée devant cette volonté du Maître de la vie qui dispose tout pour le bien de chacun.  Nous pouvons imaginer qu’elle fut accueillie avec grande tendresse lors de son entrée auprès du Père en ce 13 décembre.

Soeur Noëlla, pour ton témoignage de compassion unique, pour ta charité sans borne, nous, tes compagnes, te remercions de tout cœur.  Obtiens-nous cet élan du cœur qui nous garde ouvertes aux personnes qui nous sont données à aimer !

Les Sœurs Antoniennes de Marie
Le 16 décembre 2014


© 2009 Solution Globale Informatique