S. Gisèle Laberge

< Retour En souvenir


« En présence du Seigneur ton Dieu, tu te réjouiras! » (Dt 16,11)


Nous pouvons croire que notre sœur Gisèle Laberge qui vient de nous quitter, a finalement baissé les bras en disant : « Viens Seigneur! L’infini de mon horizon je ne le trouverai qu’en Toi ». Pour nous, cet horizon, nous pourrions le nommer « Mission ».

Après plusieurs années d’enseignement au Québec, notre consœur fut envoyée comme missionnaire au Pérou et y œuvra pendant vingt-sept ans. Animée d’un dynamisme missionnaire, elle s’est donnée à diverses tâches comme une mère à ses enfants. Sœur Gisèle avait un grand cœur et aussi un faible pour les petits aux misères sans nombre.  Femme de compassion, audacieuse et déterminée, par son action, elle a révélé à ces gens démunis, leur droit à la dignité et à la liberté. Elle surprenait par ses innovations mais, avançait sans crainte. Tous ces enfants devenus adultes la porteront à jamais dans leur cœur.  « Ce que vous avez fait à l’un ou l’autre de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25,40)

Le retour au pays s’est avéré difficile pour sœur Gisèle qui s’était identifiée au peuple péruvien. Le détachement fut douloureux et long, d’autant plus que la maladie ne lui donnait aucun répit.  Elle désirait le Ciel pour continuer sa mission d’amour auprès du Père.

Sœur Gisèle, la tâche que tu avais embrassée ici-bas n’est pas terminée; veille maintenant sur tous les petits et les sans-voix de la terre.

SS. Antoniennes de Marie
Le 22 juillet 2014


© 2009 Solution Globale Informatique