Écrits EDL

La Cause Elzéar DeLamarre 

Ouverte en 2001, la Cause Elzéar DeLamarre, pour la reconnaissance officielle par la Cause des saints de notre vénéré fondateur, a dû être arrêtée en dépit de toute la bonne volonté que nous avions et que nous continuons d’avoir.
 
Après de longues réflexions et des études sérieuses, à savoir si nous avions la possibilité de continuer d’investir pour faire avancer ce projet, nous avons dû malheureusement y renoncer. Une consultation faite auprès des autorités diocésaines et des Pères Capucins qui ont pris la relève de l’Ermitage Saint-Antoine, nous a confirmé que nous ne pouvions compter sur leur aide pour avancer davantage dans ce long processus. Un sondage général auprès des sœurs de la Congrégation nous a confirmées dans la décision d’arrêter les démarches de canonisation de notre fondateur entreprises jusqu’à ce jour.

Est-il nécessaire d’ajouter que nous avons une vénération profonde pour notre Fondateur et que nous désirons continuer à le faire connaître? L'abbé DeLammarre a fondé des œuvres qui se poursuivent encore tels la Fondation de notre Congrégation et de l’Ermitage Saint-Antoine du Lac-Bouchette, l’Œuvre du pain des pauvres, le Messager de Saint-Antoine et bien d’autres.
 
Nous complèterons donc le plus possible la biographie scientifique déjà commencée à partir des documents que nous avons en main. Si la Cause devait être reprise un jour, les documents seraient disponibles et nous serions les premières à collaborer, cependant, nous ne pouvons y travailler seules.  Chaque Antonienne de Marie continuera à chercher à le connaître davantage et à le faire connaître.

Ainsi, vous trouverez sur le site des textes qui vous parleront de sa personne, de sa spiritualité, de son amour des pauvres et des nécessiteux, ainsi que de toutes les œuvres qu’il a fondées au cours de sa vie et qui se développent encore aujourd’hui.
 
De notre côté, nous continuons d’être attentives à ce que l’Esprit nous soufflera en lien avec ce projet qui nous était cher.
 
Priez avec nous l’abbé DeLamarre, afin qu’il  nous accompagne toujours au cœur des œuvres qu’il a fondées avec amour!
 
France Croussette, a.m.
Supérieure générale
(2012-10-07)

Introduction de la Cause Elzéar DeLamarre 

En juillet 2001, à l’occasion du Chapitre général de notre Institut, il est proposé de « travailler à la promotion de la cause (procès de béatification) de l’abbé DeLamarre. »
 
Au début de l’histoire de notre Institut, nous remarquons avec grande vénération, la présence et l’influence providentielles d’un prêtre diocésain dont le témoignage de vie nous apparaît plus que remarquable. Notre désir est par conséquent de faire honneur à ses vertus et à ses mérites, que le temps a incrustés profondément dans des œuvres d’une stabilité indéniable.
 
C’est donc très humblement que nous prions Monseigneur Jean-Guy Couture, évêque de Chicoutimi, de nous accorder l’autorisation d’entreprendre les démarches afin que nous puissions mettre à exécution le projet auquel nous tenons. Mgr Couture nous accorde l’autorisation le 12 octobre 2001. Il va sans dire que la Cause nous conduira dans des voies qui nous sont encore inconnues. Toutefois l’aide que nous recevons est sans prix. L’appui de vos prières est important dans cette recherche constante de la volonté de Dieu sur ce projet…  Si c’est de Lui, cela se réalisera pour sa plus grande gloire.

 
 


Vitrail d’inspiration contemporaine représentant le fondateur
, de façon plus figurative.
Au centre, le clocher de la chapelle de l’Ermitage St-Antoine de Lac-Bouchette, conçue jadis
par l’abbé Elzéar DeLamarre, et en haut représentation de la Vierge Marie et l’enfant, inspirée
du sigle des Antoniennes de Marie.   (Vitrail réalisé par le maître verrier, Harold Bouchard)


Splendeur gratuite, doux messager silencieux,
Le vitrail de la chapelle sourit aux dieux.
Doublure irisée d’une baie vitrée,
Il n’a d’autre utilité que la beauté.
S’étirant de la terre jusqu’aux cieux,
Il rit largement au soleil radieux.
Il caresse, au dedans, les lambris de bois
Des douces couleurs qu’il laisse filtrer
Par les pièces de verre bien agencées
Que le verrier a fixées en plusieurs mois.
Les bleus et les rouges lèchent, en dominance,
Au-dedans, les parois, en une danse,
Avec la complicité du soleil enjoué,
Lui, dont la course fait se déplacer.
Le soir venu, le marcheur de la rue
Est invité discrètement à la prière :
De l’intérieur, de fait émane la lumière.
Ainsi à tous, il en met plein la vue.
Dans un silence éloquent, à qui regarde,
Il apprend beaucoup sans mégarde :
De l’abbé DeLamarre, de l’Ermitage,
Des Antoniennes, et de Marie,
Il nous parle par un précieux montage.
Non satisfait, de tout ce qui déjà nourrit,
La Rédemption et la Pâque il évoque,
Sans oublier l’Eucharistie qui nous convoque.
Des Antoniennes, leur logo enrobe,
La Vierge Marie leur patronne.
Gerbes de blé et grappes de raisins
Complètent le message dans ce grand dessin.
                                                                  (Fernand Laroche, prêtre  - mai 2005)


Bénédiction du vitrail le 29 janvier 2004, par Mgr Jean-Guy Couture, évêque de Chicoutimi.

 


© 2009 Solution Globale Informatique