Avancer dans l'amour fraternel

Mot de la Supérieure générale (août 2010)

Toute la communauté des petites sœurs est rassemblée et la joie fuse de partout et pour cause, on se rassemble pour parler d’amour!
 
Deux journées de Congrégation en cette mi-septembre deux mille dix, pour parler d’Avancer dans l’amour fraternel, faut le faire. La plupart d’entre-nous, avons autour de cinquante années de vie communautaire; on a raison de se dire que le sujet n’est pas nouveau et pourtant…
 
Depuis la naissance de l’Église et je devrais dire depuis que le monde est monde, et tout au cours de la vie, les personnes sentent le besoin de continuer de grandir dans l’amour. C’est qu’il n’est jamais un acquis mais demande un travail constant, une conquête de tous les instants. Et surtout, qu’il est l’essence de notre vie sur terre tellement nous en avons besoin.
 
L’amour c’est fait de « mille choses, de mille riens, mille paroles, mille gestes » et qui reviennent au quotidien et des fois plus souvent encore lorsqu’on vit à deux ou plus.
 
Prendre le temps de partager ensemble, les deuils ou les souffrances, les contraintes ou les insécurités et se prendre à rêver la situation idéale, cela fait du bien. Alors, le courage surgit pour concrétiser les adaptations et les modifications à opérer pour rendre la vie encore plus belle et la vivre en harmonie.
 
C’est ce que nous avons fait pendant ce temps de rencontre, en communion avec toutes les personnes qui non seulement rêvent mais agissent pour que le monde soit plus beau.
 
Je me sens en communion avec vous qui me lisez et je vous souhaite à vous aussi d’avancer dans l’amour et de passer un bel automne!
 
 
France Croussette, a.m.
Supérieure générale


© 2009 Solution Globale Informatique